Les modèles Omega Seamaster Aqua Terra Tokyo 2020 visent l'or olympique

En juillet 2019, un an avant ce que nous attendions tous comme étant les cérémonies d'ouverture des Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo, Omega - comme le veut sa tradition de Chronométreur Olympique Officiel - a annoncé les premiers garde-temps en édition spéciale consacrés aux Jeux, l'un d'entre eux étant une version en acier de la sportive Seamaster Aqua Terra avec un cadran bleu dont le motif a été inspiré par le logo officiel de Tokyo 2020. La pandémie de Covid-19 a fait échouer l'organisation des Jeux en 2020, et l'on avance rapidement vers leur reprogrammation en 2021, plus tard ce mois-ci. Quelques semaines seulement avant l'ouverture des Jeux, Omega a lancé une autre version de cette Aqua Terra à cadran bleu, en deux tailles, le nouveau modèle étant doté d'un boîtier en or jaune 18 carats en hommage aux médailles d'or olympiques tant convoitées et durement gagnées.

Omega Seamaster Aqua Terra Tokyo 2020

Les boîtiers en or jaune 18 carats de la Seamaster Aqua Terra Tokyo 2020 (oui, il s'agit toujours officiellement des Jeux de 2020, même s'ils ont été repoussés à juillet 2021) sont disponibles en deux tailles : 38 mm et 41 mm. L'or jaune, selon Omega, n'est pas seulement le matériau précieux utilisé pour fabriquer les médailles de première place remportées par les champions olympiques, mais aussi "la norme de premier ordre dans l'horlogerie et la joaillerie", offrant "un superbe équilibre entre pureté et praticité".

Comme son prédécesseur en acier de 2019, l'Aqua Terra Tokyo 2020 en or jaune 18 carats présente un cadran en céramique bleue polie avec un motif accrocheur gravé au laser qui reprend l'aspect de l'emblème de Tokyo 2020 ; le même motif se retrouve sur le côté opposé de la montre, sous la forme d'une impression par transfert sur le fond du boîtier d'exposition. Le cadran abrite les aiguilles et les indices luminescents caractéristiques de la collection Aqua Terra, un logo Omega doré appliqué à 12 heures et un subtil guichet de date rond à 6 heures.

La fenêtre saphir du fond du boîtier offre un aperçu du moteur de la montre, le Calibre Co-axial Master Chronomètre 8900 d'Omega, qui équipe également le modèle en acier. Ce mouvement automatique répond aux normes officielles des chronomètres de l'organisme de contrôle suisse COSC ainsi qu'aux huit critères de la certification suisse METAS, dont la capacité à résister à des champs magnétiques d'un niveau de 15 000 gauss. Il est équipé de l'échappement coaxial désormais emblématique d'Omega et son rotor décoré alimente deux barillets à ressort reliés en série, offrant une réserve de marche de 60 heures.

Les deux versions de l'Omega Seamaster Aqua Terra Tokyo 2020 Gold Edition sont installées sur des bracelets en cuir bleu qui reprennent les teintes du cadran. Bénéficiant de la garantie de cinq ans d'Omega, les montres sont livrées dans des boîtes de présentation spéciales aux couleurs des Jeux olympiques. Le modèle de 38 mm est vendu au détail à 17 800 dollars, celui de 41 mm à 18 500 dollars.

 

Commentaires (1)

Thomasle 14 juillet 2021 à 10:14

Vous n'avez pas mentionné le bracelet en métal. Il est aussi livré avec un bracelet, non ?

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
Paiement sécurisé
Commandez en toute sécurité
Livraison internationale
Livraison dans le monde entier
Service client
À vos côtés 7j / 7 !
Satisfait ou remboursé
14 jours pour changer d'avis

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,